1. Jasmine : princesse et salope (11)


    datte: 19/09/2017, Catégories: Lesbienne, Auteur: Severine45, Source: Xstory

    Suite : Il réveilla Jasmine sans ménagement et l’envoya sans autre forme de politesse à l’APJ en précisant à Maîtresse Rose qu’elle n’était désormais plus vierge et qu’il fallait passer au stade supérieur de son entraînement. Jasmine fut donc convoquée dans le bureau de Maîtresse Rose. - Assied-toi, esclave, lui dit Rose d’un ton sévère. - Mon maître préfère m’appeler « traînée ». - Bien. Maintenant « traînée » si tu ouvres encore une fois la bouche sans que je t’en ai donné l’autorisation, tu t’en souviendras. Jasmine baissa les yeux en signe de soumission. - Parfait. Alors, il parait que tu t’es enfin offerte à ton maître Il était temps ! Est-ce que cela t’a plu ? - Cela m’a fait un peu mal au début Mais j’ai quand même pu jouir. - Un orgasme pour ton dépucelage ? Tu as de la chance, c’est rare. Ton maître t’a enculé également ? - Oui mais pas très longtemps son sexe est vraiment énorme et je ne suis pas vraiment habituée - Ça viendra, et bientôt ton cul avalera n’importe quoi ! En tout cas, nous allons passer à un stade supérieur de ton apprentissage car, maintenant que ton maître t’a défloré, il m’a autorisé à user de tous les moyens pour faire de toi une salope de compétition et une chienne totalement soumise. Rose se leva alors de son bureau et se dirigea vers une imposante armoire en bois située derrière elle. Alors qu’elle ouvrit de manière cérémonieuse les portes du meuble, Jasmine fut stupéfaite de ce qu’elle y découvrit : une impressionnante collection de sexes ...
    masculins sculptés en bois. Il y en avait des dizaines, tous plus beaux les unes que les autres, taillés dans les bois les plus nobles du monde connu. Leurs tailles allaient crescendo : ils allaient de la bite classique d’une quinzaine de centimètres jusqu’à des monstres de 30 voire 40 centimètre pour une largeur impressionnante. Certain, d’ailleurs, étant longs et fins quand d’autres étaient courts et épais. D’autres encore étaient à la fois très longs et très larges, ornés d’un gland décalotté immense et d’une paire de couille monstrueuse. Enfin, certains sexe n’était pas humains Il y avait des sexes de chevaux, tous énormes, et d’autres que Jasmine ne sût identifier. Rose se retourna vers Jasmine, manifestement très fière de sa collection. - Voilà ce que les Romains appelaient des phallus Déjà les Égyptiens, ceux qui ont battis les pyramides, s’en servaient pour les plaisirs solitaires ou même en groupe. Moi je préfère appeler cela « gode » Il parait que cela veut dire Dieu chez certains barbares du nord Ils te plaisent ? - Oui, maîtresse. Ils sont très beaux mais certaines sont énormes ! - Et bien sache que j’ai testé moi-même chacun de ces godes et que je suis même capable d’en utiliser deux à la fois, parmi les plus gros. - Mon dieu, jamais je n’aurais Jasmine reçu alors une petite gifle sur la joue de la part de Rose. - Je ne t’ai pas autorisé à parler, traînée ! Celle-là était gentille. Mais la prochaine fois Rose se releva la tête baissée de Jasmine et lui dit : - Sache ...
«1234»