1. Second jour, la découverte de mes devoirs (


    datte: 22/09/2017, Catégories: Anal, BDSM / Fétichisme, Transexuels, Auteur: lolitaharley, Source: xHamster

    Lorsque je l'ouvre je découvre un frêle repas de riz blanc et de poisson bouilli bien loin du festin que j'imaginais ! Je n'ai même pas de couverts pour manger et juste un verre d'eau pour compléter ce repas de prisonnier. Evidement je n'y trouve pas que ça, un assez gros plug noir et un enorme gode ventouse se trouvent posés à coté de mon assiette accompagnés d'un tube de lubrifiant et d'une petite note: &#034Félicitation pour cette première séance de sport, j'espère que ce repas diététique te permettra de reprendre des f***es car l'apres-midi va être forte en émotions. Une fois ton repas terminé, enfile ce plug dans ta petite chatte et suit les instructions de la nouvelle projection&#034 Je m'installe sur le lit pour manger mon repas mais malgré la faim qui remue mon estomac, j'ai du mal à le trouvé bon et encore moins rassasiant. Moins de 10 minutes plus tard mon assiette et vide et j'ai beau la lécher comme un chien rien n'y fait, la faim persiste et je commence à me sentir un peut faible. Après avoir débarrassé mon lit, je me lèche les doigts et les mains comme un chat faisant ça toilette afin de me débarrasser de l'odeur et du collant du poisson. Je me sent aussi misérable qu'un pauvre a****l en cage. Ma toilette terminée j'att**** le plug et le recouvre de gel lubrifiant que je tartine abondamment pour m'aider à l'absorber. Mes jambes flageolent un peut car je ne me suis jamais rentré un tel objet dans la chatte et la peur mêlé à la fatigue me submerge soudain. Je ...
    décide de me pencher en avant le visage collé au matelas et le cul bien en évidence comme pour me faire sodomisé en levrette, j'enduit mon petit trou tout lisse de lubrifiant et commence à me titiller l'entrer de l'anus afin de le distendre. Je ferme les yeux et imagine qu'une orde de mâles nus me regarde jouer avec mon trou en se masturbant frénétiquement. L'excitation vient et je sent ma chatte s'ouvrir peut à peut. J'y glisse un doigt, puis deux, on dirait que mon corps tout entier s'engourdi et des fourmillements commencent à le parcourir. Cette petite douleur que représente l'ouverture de mon cul forcé par mes deux doigts n'est rien à coté du plaisir que me procure le contacte répété de ces derniers avec ma prostate et très vite une nouvelle érection vient remplir ma cage pénienne. Après cinq bonnes minutes de ce traitement mon cul à l'air bien ouvert par les trois doigts qui s'y glissent; j'att**** donc le plug et le présente à mon orifice avant de le pousser fortement pour le rentrer. L'affaire ne sera pas si simple car malgré tous mes efforts, mon trou ne peut absorber cette masse noir qui m'écarte les fesses avant de ressortir poussé par mon muscle rectal. Je décide de répéter plusieurs fois ce va et vient afin d'augmenter à chaque à-coup la dilatation de ma chatte mais rien n'y fait et je perd patience. C'est alors que je me redresse comme pour m'assoir et coinçant le plug entre le matelas et mon cul je m'empale avec f***e dessus en poussant un hurlement proche d'un ...
«12»