1. songe pour une nuit erotique


    datte: 24/09/2017, Catégories: Masturbation, Mature, Première fois, Auteur: andred_j, Source: xHamster

    C'est mon ami d'xhamster Mavic34 qui a ravivé chez moi ce vieux fantasme : faire entrer un inconnu dans notre chambre à coucher à l'insu de ma femme, puisque cette coquine ne veut pas réaliser de fantasmes en public... je comptais bien exploiter ce filon en lui administrant un bon somnifère qui la plongerait dans un sommeil profond ce soir-là, j'y arrivais enfin, comme il faisait chaud, elle avait une nuisette courte et dormait sans draps je sonnais mon pote sur son portable et le fis entrer discrètement, sans bruit, dans la maison. comme des voleurs, nous montons tous les deux à l'étage et pénétrons dans la chambre le coeur battant et là, mon ami eut le choc qu'il espérait, qu'il attendait depuis longtemps : il la vit allongée jambes et fesses à l'air hésitant par où commencer, il commença doucement par caresser ses pieds nus qu'il embrassa l'absence de réaction de ma femme l'encouragea à continuer alors, lentement, doucement, il lécha et embrassa ses mollets, ses cuisses en s'attardant longuement sur l'intérieur à la peau si douce qu'il caressait aussi délicatement du bout de ses doigts ma femme dormait toujours très profondément... la situation m'excitait à bloc et je commençais à bander... lui aussi il se releva, la contempla longuement, m'interrogea du regard, puis défit sa braguette, extirpa son sexe bien bandé et commença à se branler au-dessus d'elle en l'admirant il bandait vraiment dur... et je l'imitais en silence alors, fou de désir pour son corps endormi, il ... vint délicatement promener son gland luisant et bien gonflé sur ses cuisses et ses fesses offertes... ma femme ne réagissait toujours pas... alors la promenade de sa queue se fit encore plus exploratrice et précise fanatisé par le beau cul à disposition, mon ami se pencha alors de nouveau vers son cul et il vint embrasser les fesses nues, qu'il commença même à lécher avec application... là c'est moi qui bandais dur ! l'effet de sa langue peut-être ? ma femme bougea un peu... ce qui occasionna chez nous un bref moment de panique... fausse alerte! elle dormait toujours... mais son cul devint encore plus accessible pour lui alors, craignant probablement que cet instant de bonheur s'efface d'un coup à cause d'un réveil intempestif de ma femme, il accéléra un peu ses mouvements car je lui fis signe de conclure au plus vite alors ce fut, toujours dans un silence angoissant et excitant, une folle escalade dans le plaisir : mon ami , plongea sur son cul offert ma femme gémit un court instant (probablement un rêve érotique pour elle) bougea à peine, et lui il lécha son sillon en entier se régalant d'humer les bonnes effluves de sa chatte et de son cul... il y eut même quelques bruits de clapotis de sa langue contre les lèvres de la chatte détrempée de ma femme qui firent redoubler ma propre bandaison... mais aussi la sienne car, en même temps qu'il léchait son sillon, il avait empoigné sa bite et se branlait de plus en plus fort contre ses mollets et ses cuisses remontées légèrement ...
«12»