1. Avion


    datte: 24/09/2017, Catégories: Lesbienne, Masturbation, Voyeur / Exhib / Nudisme, Auteur: chitmania, Source: xHamster

    Je m'étais offerte un voyage aux Etats-Unis l'été dernier. Je louais des voitures ou bien prenais l'avion. Dans ce pays on prend l'avion comme on prend un autobus. Au milieu de la cabine, il y avait trois fauteuils qui se faisait face. Je m'y installais le plus souvent possible, car ce système favorise la conversation et cela me permettait d'améliorer mon Anglais. Je me souviendrais toujours d'un certain vol qui dura deux heures. D'habitude, je voyageais toujours relax, en tee-shirt et jean, mais cette fois là j'étais sortie d'un restaurant en catastrophe et ne m'étais pas changée. Je portais donc un chemisier en soie légèrement transparent, une minijupe noir et des bas. Cette fois ci il y avait aussi que des filles qui m'entouraient. Elles discutaient au début entre elle me laissant de côté. Ma voisine de face semblait fascinée par mon chemisier. Elles étaient aussi belles les unes que les autres. La conversation prit fin et la blonde assise à ma droite commença à discuter avec moi. J'avais couru toute la journée et j'étais vannée. Malgré tout je répondais à ses questions. La fille en face se pencha pour me parler et posa discrètement une main sur ma cuisse. Ce contact à travers le tissus de mes bas, m'électrisa. La blonde se fit plus douce, et dans la pénombre de la cabine, je sentis sa main m'effleurer la poitrine. Elle avait pris pour excuse d'admirer la broche que je portais. Sachant la cause de ma fatigue, la brune face à moi me proposa de masser mes pieds. ...
    J'hésitais un court instant. Elle prit mon pied, retira ma chaussure et le posa entre ses cuisses. Son autre voisine fit de même ce qui écarta mes jambes. La blonde jeta une couverture sur mon intimité ainsi dévoilé. Les deux filles avait eu le temps d'admirer mon string rouge. Je fermais les yeux les laissant s'occuper de moi. Je sentis une main déboutonner mon chemiser et libérer ainsi mes seins. Elle les caressa avec douceur se qui me donna la chair de poule. Je sentis la brune rapprocher son bassin de mon pied et se frotter dessus. C'était chaud et humide malgré l'épaisseur du jean et de mon bas. Malgré moi je laissais échapper un petit gémissement. Les mains qui massaient mon pied glissèrent lentement sous la couverture, puis sous ma jupe trop serrée. Elle la défit afin que je sois plus à mon aise et s'empara de mon string qu'elle retira avec mon aide. Ce fut très rapide. J'étais trempée. La main revint pour me caresser plus intimement. Cette caresse, si douce, me détendit complètement. Les doigts fouillaient à l'intérieur de mon sexe, ce qui provoqua un tangage de tout mon corps. Heureusement que l'on était dans la pénombre. Malgré tout nos voisin les plus proches ne pouvait rien manquer du spectacle. La pointe de mes tétons bandait outrageusement sous les caresse de la blonde assise à côté de moi. Elle se pencha pour les lécher. J'ouvris les yeux et dans un nuage de bien-être, je regardais autour de moi. Elles étaient toutes concentré à leur affaires. Sur les sièges, prés du ...
«123»