1. Un traitement un peu spécial...


    datte: 30/09/2017, Catégories: Anal, Hardcore, Mature, Auteur: naughtylilgirl, Source: xHamster

    Laure venait d’entrer dans la salle de conférence, les trois autres infirmières de son service étaient déjà là, elle était la dernière. Elle s’assit sous les regards amicaux d’Emma et d’Agathe et sous le regard agressif de Françoise. Emma et Agathe avaient la trentaine, elles étaient amies, fort sympathiques et fort jolies, Françoise quant à elle avait 50 ans, froide et aimable comme une porte de prison, Laure l’avait vite compris en arrivant ici il y a 1 ans. Laure était la plus jeune elle avait 21 ans et sortait tout juste de l’école d’infirmière, elle était assez jolie, forte poitrine, cheveux noirs peau mate, une bouche pulpeuse « bonne à sucer des bites » comme le disait Françoise dans son dos bref elle faisait bander plus d’un petit papi dont elle s’occupait. En effet les quatre infirmières travaillaient dans une maison de retraite un peu spéciale… Ici ne se trouvaient que des hommes d’un certain âge qui en vieillissant avaient adopté un fétichisme sexuel. On ne pouvait pas les mettre avec tous les autres retraités donc on les plaçait ici pour éviter les dérapages le plus souvent cependant ils étaient doux comme des agneaux et toujours corrects, ils s’autorisaient rarement des gestes déplacés probablement grâce aux médicaments qu’on leur donnait. Une fois Laure assise elle tira un peu sur sa blouse, depuis que le Dr Lambert était arrivé il y a trois mois et avait pris la tête du service, elle avait l’impression que les blouses s’étaient raccourcies… Françoise se leva ... et se plaça devant les infirmières, « bien maintenant que tout le monde est bien là, elle glissa un regard accusateur à Laure On va pouvoir commencer » Elle alla appuyer sur l’écran pour qu’il s’allume et le Dr Lambert apparut. « Bonjour Mesdames, commença-t-il, je suis désolé de ne pas être là pour vous annoncer la bonne nouvelle mais j’ai peur que vous me sautiez au cou. Il ponctua sa phrase d’un sourire carnassier. Nous allons tenter un nouveau traitement pour nos chers patients, plutôt que de les droguer pour qu’ils restent calmes nous allons assouvir tous leurs désirs grâce…. Eh bien grâce à vos corps mesdames » Nouveau sourire Les infirmières se regardèrent abasourdies même Françoise avaient l’air décontenancée « Et pour celles qui voudraient me rendre leur démission je vous rappelle que mon bureau est au bout du couloir » Laure sortit comme une furie de la salle. Elle était folle de rage, depuis quand on lui demandait de se prostituer ?! Mais arriver au niveau de la première chambre, celle de M Duchamp elle entendit des bruits étranges comme quelqu’un qui s’étouffe… Oubliant sa colère, elle ouvrit la porte et entra dans la chambre, Le lit était vide… Elle entendit la porte se refermer derrière elle. Elle se retourna et vit M Duchamp debout bloquant la porte. « On nous a dit qu’à partir de maintenant on pourrait vous faire tout ce qu’on voulait dit-il, Je suis bien content que ça soit toi qui passe en premier devant ma porte parce que sache que j’ai envie de te faire ...
«1234»