1. Le train


    datte: 30/09/2017, Catégories: Anal, Auteur: patatrac76, Source: xHamster

    Officier de carrière j ai du souvent prendre les trains de nuit pour revenir à ma caserne. Il ne ce passé jamais rien de spécial et très souvent je m endormais rapidement au rythme lents des boggeys. Ce jour là j étais seul en uniforme dans le compartiment lorsque la controleuse vint me demander mon billet. Très jolie, très jeune, un petit tailleur gris sourie sur un chemisier blanc bien rempli. Nous étions en fin de train et j étais son dernier contrôle alors elle c est installée dans mon compartiment. Nous avons discuté un peu et nous avons fait connaissance. Pour être plus à l aise elle a enlevé sa veste et j ai pu admirer sous son chemisier une jolie poitrine sans plus de protection. fatigué par mon We je commençais à somnoler lorsqu'un petit soupir attira mon attention. Ouvrant discrètement un oeil je pu apercevoir ma jolie controleuse les yeux fermés. Sa main était glissées entre ses cuisses, sa jupe légèrement remontée me laissait entrevoir ses doigts jouant avec un joli sexe entrouvert et qui me semblait gonflé de plaisir. Ses doigts glissaient lentement de haut en bas le long de son sexe humide et je bandais comme un fou me disant que cette jeune femme était vraiment jolie. je commençais à me caressé par dessus mon uniforme lorsqu elle ouvrit les yeux et tout en me regardant elle remonta sa jupe pour mieux se caressé. Cela me semblait irréel, impossible et pourtant elle était la jambes grandes ouvertes les doigts allant et venant dans son petit minou rose. je ...
    sentais son plaisir monter à ses soupirs de plus en plus forts. N en pouvant plus je sorti mon sexe pour me caresser moi aussi. Mon sexe était dur comme du fer et tendu à craquer. Au moment où je pensais qu elle allait jouir elle ce leva et vint vers moi. J étais là assis comme un imbécile lorsqu elle ce mis à quatre pattes devant moi ouvrant ses fesses à deux mains. ’’viens, prend moi comme ça j ai envie d une belle queue, ça fait longtemps que je me suis pas fait baiser’’ c était trop beau cette jeune femme écartant ses fesses devant moi alors je me suis mis au dessus d elle. J ai craché sur mon sexe et je l ai pointé sur son petit trou frippė. Je me suis laissé tomber d un seul coup, m'enfonçant dans son cul jusqu aux couilles. Je suis resté immobile un temps qui me paru infini. lentement elle c est mise à bouger sous moi alors la prenant par les hanches je me suis mis à la defoncer à grands coups de reins. je l ai sodomisė à genoux sur le plancher à grands coups de reins et de bîte. Il ne lui a pas fallu beaucoup de temps pour jouir en criant sous moi alors je me suis lâchė et j ai joué en elle accroché à ses hanches. Je suis restė en elle jusqu a ce que je dėbande. Elle c'est relevée m à souri et à déposé unpetit baiser sur mes lèvres. Nous nous sommes assis l un contre l autre et avons repris lentement nos esprits. je suis endormi et à mon réveil ma jolie controleuse n était plus la. Je l ai vu descendre un peu avant moi, elle m'a regardé et est partie en me souriant. jamais ...
«12»